23 gestes pour mincir à la paresseuse

femme-centimytres-taille-fotolia-1-300-314

Maigrir sans faire de sport ni se priver ? C’est possible, en suivant nos astuces cool et garanties sans régime.

 Forcer sur le magnésium A savoir : pain complet, épinards, amandes, chocolat noir, lentilles, banane, riz complet, eaux minérales (Hépar, Contrex, Arvie, Badoit). Un déficit dope l’appétit selon un cercle vicieux où la faim redouble pour contrebalancer la fatigue et le stress induits par la carence.   Déguster des fleurs Pensées, capucines, violettes, fleurs de courgette… Les couleurs offrent une allure festive aux taboulés, légumes, salades, fruits tranchés et on est repue pour trois pétales, car le cerveau déclenche précocement le signal de satiété lorsque le beau, le bon et le plaisir se mettent à table (au rayon maraîcher et bio du supermarché).   Suivre un rituel « slim » du matin Alternez 1 grand verre d’eau glacée (pour relancer un transit paresseux) + 1 jus de citron alcalinisant pour contrebalancer l’acidité accumulée (véritable empêcheur de déstocker en paix) ou 1 grand verre d’eau tiède + 2 c. à c. de vinaigre de cidre bio détoxifiant.    Ruser pour un ventre plat On fonce sur le charbon végétal qui élimine les gaz intestinaux. En gélules, Elusanes Charbon de Naturactive, Carbolevure de Pierre Fabre, Lipozyme Ventre Plat et Digestion de Biocyte (en pharmacie). Si l’effet ballon survient après les repas, adoptez l’aneth en infusion : trois tasses par jour (40 g de graines/l). Ou l’anis vert : une infusion avant chaque repas (20 g de graines/l). A compléter par une réflexologie du plexus solaire. Divisez votre voûte plantaire en trois, dans le sens de la hauteur et massez la ligne au premier tiers au niveau de la bosse située sous le gros orteil. Pour un intestin paresseux, massez la ligne du troisième tiers au-dessus du talon.    Se mettre au vert Parfaite, la campagne pour décompresser et… s’alléger. En effet, le stress sape 25 % de la combustion des calories. Sous l’impulsion des hormones cortisol et adrénaline, l’organisme suspend tout délestage au profit d’un stockage intensif. Tout cela pour s’assurer un maximum de munitions si le stress perdurait.   Dégainer des armes antigras En tête, le chitosan (issu de la carapace des crustacés) qui capture une partie des lipides et les élimine avant assimilation. Un à deux comprimés avant le repas (en pharmacie). Moins efficaces, les graines de chia embrasent la combustion des graisses grâce à leur teneur en oméga 3. A mettre dans les salades, les gratins… (en magasin bio).   Sucer une dragée pour déstresser Si, lors d’une contrariété ou d’un stress, vous descendez le paquet de chips, ces pastilles sont vos alliées. Chacune (1 Cal) recèle un cœur liquide concentrant cinq essences de Fleurs de Bach (prunier, clématite, impatience, hélianthème, étoile de Bethléem) qui relaxent et matent les angoisses.   Se vaporiser un pschitt au chocolat On profite d’un vrai cacao en spray pour à peine 1 Cal, distillé sous forme de particules qui enrobent le palais… sans se lester des 50 Cal d’un carré de chocolat.   Consommer du Calcium à haute dose Contre les rondeurs du haut (seins, estomac, ventre), ses acides aminés court-circuitent la production des cellules graisseuses abdominales et accélèrent l’élimination intestinale des lipides. Dans les laitages, y compris 0 %, le lait écrémé en poudre, les eaux (Talians, Contrex, Courmayeur).    Abuser d’aliments antigonflette Les champignons (de Paris, cèpes, morilles), surgelés ou frais, maintiennent l’équilibre sodium/potassium dans les parois cellulaires, capital contre la rétention aqueuse. Complétez quatre fois par semaine par des végétaux diurétiques : asperge (la mieux dotée, avec 200 mg de potassium/100 g), céleri, oignon, fenouil, poireau et concombre (sans faire dégorger, ses actifs sont dans son eau).   Manger des fruits légers Même sans faire de régime, pas plus de trois par jour, car ils sont gorgés de sucre. Privilégiez les pauvres en sucre, à moins de 8 % : kiwi, framboise, melon, rhubarbe (surgelée). Zéro fruit à jeun le matin, leurs glucides élèvent brutalement le taux de sucre dans le sang, ce qui excite l’insuline et renfloue les adipocytes qui stockent la graisse.    Savourer des algues C’est l’assurance antikilo par excellence. Traduction : un index glycémique ultra-bas, quasi zéro lipide et zéro calorie, une très forte teneur en fibres, en protéines, en calcium antilipides intestinaux (surtout dans l’algue wakamé) et en iode essentiel pour la thyroïde. A consommer fraîches, cuisson vapeur comme un légume. Testez le tartare, très hype à Venice Beach, la plage de Los Angeles : 150 g de laitue de mer + 150 g de dulse (en magasins bio et asiatique) + 1 jus de citron +1 échalote + 2 gousses d’ail sans germe + 5 cornichons + 2 c. à s. d’huile d’olive. Rincez trois fois les algues puis égouttez-les. Mixez en premier les condiments puis ajoutez les algues, le citron, l’huile. Mixez à nouveau trois secondes sans réduire en purée. Salez, poivrez.   Détoxifier régulièrement Bien drainé, l’organisme déjoue les kilos. En effet, lorsque les émonctoires (organes servant à éliminer) sont encrassés, le corps accumule plus qu’il ne brûle. Trois fois par an, alternez une cure de jus de bouleau et une cure d’aloe vera, deux puissants détoxifiants : un à deux bouchons le matin pendant un mois (en pharmacie). Complétez chaque jour par deux infusions (romarin, pissenlit ou fenouil) et une gélule de phyto (radis noir ou artichaut).   Faire bosser son kiné Les pressions glissées du drainage lymphatique décongestionnent les tissus et activent le retour de la lymphe. On perd jusqu’à une taille en un mois, à raison d’une séance par semaine. Le palper-rouler à la main ou avec la machine et la technique de l’endermologie dénouent la fibrose sous-cutanée et drainent. Les capitons sont lissés dès deux mois. 0 800 803 806 (gratuit) ou http://www.cellum6.fr. Chez vous, stimulez vos muscles avec la ceinture Slendertone (08 10 34 74 50, appel local).   booster la fonte du gras sans rien faire Parfaitement ! Votre force tranquille, ce sont les protéines naturelles : jambon, yaourt, surimi, œufs, volaille, poisson, viande… Elles gaspillent les calories en demandant une énergie colossale à l’organisme pour être dégradées et assimilées. En prime, la lysine qu’elles renferment active l’hormone de croissance sécrétée la nuit, la quelle accélère à son tour la lipolyse.   User de gélules remodelantes et déstockantes Le CLA (acide linoléique conjugué), extrait de l’huile de carthame, fait flamber la combustion des graisses et tonifie la masse musculaire. La ligne s’affine sans mollir. Notre sélection : CLA de Solgar ; Oenobiol Allure & Minceur ; Elancyl Global Silhouette.   Cumuler vitamine C et caféine Pour turbo-brûler en dopant de 3 à 4 % le métabolisme de base. Le cocktail explosif ? Un mastodonte en vitamine C (cassis surgelés : 200 mg/100 g ; orange : 79,5 mg/100 g ; kiwi : 56 mg/100 g ; mangue : 44 mg/ 100 g) + un double expresso. Rejouez la mise toutes les trois heures pour déstocker 8 à 11 % en plus.     Chausser des souliers qui affinent Grâce à une semelle inédite, on positionne le talon plus bas que l’avant du pied, pour solliciter toute la chaîne musculaire jusqu’à la ceinture abdominale. Sachant que ce sont les muscles qui sont les plus voraces du corps en calories. Super-branchées, les bottes de Fitflop, (08 10 30 30 42, appel local) ou http://www.fitflop.fr, basket EasyTone de Reebok et de SpringBoost.   Avaler Du son d’avoine Une cuillerée à soupe avant chaque repas capte et élimine une partie des graisses avalées, booste le transit et freine l’assimilation des sucres. En collation, la galette vous calera pour 96 à 110 Cal : mélangez 2 c. à s. de son d’avoine + 1 c. à s. de fromage blanc 0 % + 1 œuf + au choix : sel/poivre + herbes de Provence ou cibou­lette ou sirop d’agave ou édul­co­rant + 1 c. à c. de cacao maigre ou de zestes de citron. Dorez deux minutes recto verso ­­­dans une poêle.   Dormir comme un loir Moins on dort, plus on a faim, plus on fabrique de cellules adipeuses et moins on brûle. La raison ? Une carence en sommeil élève les concentrations sanguines de la ghréline, l’hormone qui stimule l’appétit, tout en réduisant la leptine, l’hormone qui régule à la fois la satiété et une partie du processus stockage-délestage adipeux. Les petits dormeurs (5 heures) sont 73 % plus enrobés.    Transpirer ! Sauna et hammam ne stimulent pas la fonte des graisses, mais ils rendent sa vigueur au métabolisme. Chez vous, versez deux tasses de vinaigre de cidre dans un bain ou plongez-y une gaze renfermant clous de girofle et gros sel.    Cuisiner comme Angelina Jolie Une idée menu donnée par le coach de l’actrice sur le tournage de « Lara Croft » : 4 blancs d’œuf et 1 œuf entier + légumes verts cuits à volonté (sans huile, ni crème) + 1/4 l de lait de riz ou 1 à 2 laitages 0 %. A consommer deux soirs par semaine.    Boire de l’eau de coco C’est le jus de la noix de coco encore verte, à ne pas confondre avec le « lait » de coco, ultra- lipidique, issu de la chair du fruit mûr. Moins sucrée qu’un jus d’orange, une teneur explosive en magnésium revitalisant et en potassium diurétique (c’est l’anticellulite des Brésiliennes), l’eau de coco ne dégomme pas les kilos, mais elle jugule les déficits en minéraux, facteurs de stockage adipeux, pour 43 Cal la brique de 33 cl.
Publicités

2 réflexions sur “23 gestes pour mincir à la paresseuse

  1. I would like to show my passion for your generosity for persons who really want help with this one area. Your very own commitment to getting the message up and down had been extraordinarily effective and has really empowered associates just like me to arrive at their targets. Your entire warm and friendly report implies a whole lot a person like me and additionally to my peers. Thank you; from everyone of us.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s