Archives de tags | la robe

Comment porter la robe en cuir?

Depuis la folie du perfecto, le cuir est partout. Pantalon, top, veste mais surtout robe. La robe en cuir s’impose de plus en plus comme un basique de la garde-robe féminine et se porte plutôt en version sombre et près du corps.

Glamour et chic en journée comme en soirée, la robe en cuir est néanmoins à prendre avec des pincettes. Pour ne pas paraître « cheap », quelques règles sont à respecter.

Règle numéro 1 : on l’accessoirise pour la féminiser et gommer le côté trop « metalleux » du cuir.

Règle numéro 2 : on tempère le côté très sexy en la portant avec des pièces plus classiques et sobres (à moins d’assumer…).

Règle numéro 3 : On oublie les modèles à ornements trash comme des zips ou des épingles, parfois trop vulgaires.

Coupe, matière et couleurs

La première chose à faire lorsqu’on souhaite obtenir un résultat glamour et sophistiqué avec une robe en cuir, c’est de faire attention au rendu de la matière. Pour ce faire, on privilégie un (simili)cuir léger et surtout bien mat. Si le textile est trop brillant, l’élégance ne sera malheureusement pas au rendez-vous.

Qui dit cuir ne veut pas forcément dire noir. Si cette dernière reste évidemment la couleur de référence, cela ne signifie pas qu’il faille laisser de côté les autres coloris. Attention toutefois à ne pas trop en faire. Si vous avez envie de jouer la carte de la couleur, on vous conseille sans hésiter le chocolat, le bordeaux, le kaki, le camel, le bleu nuit, le vert canard et l’ivoire.

La robe en cuir, quand ?

Parfaite tenue de la working girl, la robe en cuir est aussi la tenue phare des clubbeuses. Bustier, à manches courtes ou bouffante, elle assure un look sexy et confortable pour toutes les soirées.

Avec quels accessoires ?

Attention, porter une robe en cuir impose d’avoir un haut sens du style. On se répète mais pour ne pas tomber dans le vulgaire, mieux vaut opter pour les bons accessoires.

En version bar lounge : Une robe en cuir, une veste noire en tweed, une paire d’escarpins rouge de hauteur moyenne et une pochette noire sobre.

En version cocktail : Une robe en cuir bouffante façon babydoll, des sandales à talons noires, des pendentifs discrèts et une minaudière.

En version afterwork : une robe en cuir mi-longue, des escarpins à talons vertigineux, un sac XL et un rouge à lèvres mat. Pas d’accessoires ou peut être un bracelet manchette.

En version club : Une robe en cuir , des  boots noires, un rouge à lèvres carmin et pourquoi pas une coiffure rock.

Comment porter la jupe patineuse?

Définition : c’est une jupe froncée à la taille, ample, légère et – comme on patine moins bien avec un bout de tissu qui vous entrave les jambes – la “vraie” jupe patineuse est forcément courte, c’est à dire mi-cuisses.

Immagi32111111111111111ne

# La jupe patineuse, ça va à qui ? Pas à moi. Ce n’est pas tant une question de morphologie que d’allure. Même si vous avez des jambes de gazelle et si la vendeuse vous dit “ça vous va bien, profitez-en, ce n’est pas à 70 ans que vous pourrez porter ça”, c’est à vous de vous sentir en harmonie – ou non – avec cette jupette. Une petite voix vous souffle que vous avez l’air d’une gamine attardée ? D’une petite fille vieillotte ? Oubliez.  Bien sûr, la taille des cuisses compte. Si vous avez des jambes costauds et des gros genoux, zappez. Si votre silhouette est harmonieuse, même avec des kilos en trop, ça peut marcher. J’ai deux amies qui portent parfaitement bien la patineuse : la première est taillée en XXS, l’autre en L. Aucune des deux n’est ridicule. Elles l’assument et la revendiquent. # On la porte comment ? Pas en mode “je suce mon pouce”. Avec une jupe patineuse, on ne doit pas être timide. On n’est plus une gamine donc pas de t-shirt, de gros pull, de sweat gnangnan, de ballerines, de boots cloutés, de pieds en dedans, de collants voile…. On l’associe à de belles matières pour la dose de chic et on insiste sur l’esprit que l’on souhaite donner à son look avec des détails pas mous du genou. #version rock : chemisier noir stricte, en soie, glissé dans une patineuse cuir + collants dentelle opacifiants + boots fines à lacets et petits talons + coiffure impec # version glamour : pull mohair court et près du corps pour dévoiler la taille d’une patineuse imprimée + collants opaques + talons très hauts + rouge à lèvres vif + chignon