Archives de tags | visage

Découvrez les 12 finalistes du concours Elite Model Look !

Le jury du concours Elite Model look a révélé le nom et les visages des douze jeunes filles qui participeront à la finale le 22 octobre prochain au Carrousel du Louvre !

Au pavillon Wagram à Paris, 27 août matin, 85 filles se sont retrouvées pour tenter de faire partie des 12 mannequins qui participeront à la finale France.

Pour elles, la journée a commencé par des entretiens individuels et des photos. Si elles n’étaient plus que 30 à l’issue de la matinée, il a bien fallu les départager avant la fin de la journée, ce qui ne s’est pas avéré facile.

Toutes les filles sont prises en photo, pour juger de leur photogénie / Marine Poyer

Et le choix a été dur, au point que le jury a failli ne pas réussir à éliminer la candidate de trop. Un concensus a finalement été trouvé sur les 12 qui défileront au Palais de Tokyo, dans un peu plus d’un mois.

 

Les délibérations commencent, sous la houlette de Victoria da Silva / Marine Poyer

Dans la soirée, les heureuses élues ont rejoint le Château de Montvillargenne à Chantilly, pour une formation intensive de trois jours. Elles y seront relookées et coachées, apprendront à marcher et feront des essayages.

Les finalistes :

  • Albane / 17 ans / 1m78
  • Camille / 16 ans / 1m81
  • Clara / 16 ans / 1m80
  • Clarisse / 16 ans / 1m73.5
  • Fanny / 15 ans / 1m76
  • Jasmine / 16 ans / 1m74
  • Julie / 15 ans / 1m77
  • Louise / 17 ans / 1m74
  • Margaux / 15 ans / 1m79
  • Marie / 17 ans / 1m75
  • Noémie / 16 ans / 1m80.5
  • Solène / 16 ans / 1m75.5

À l’issue de la finale France, la jeune fille sélectionnée rejoindra les 50 autres finalistes des 50 pays en compétition pour la finale internationale du concours qui aura lieu en Chine, au mois de décembre.

Les 12 finalistes du concours Elite Model Look France qui s'affronteront le 2 octobre prochain - RelaxNews - Elite France

Comment soigner les peaux mixtes?

 

La peau mixte est un type de peau très répandu.
Les joues et une partie du front ont un aspect fin et sec tandis que la ligne médiane ( front, nez, menton ) est luisante, présente un grain de peau plus épais et souvent des points noirs.

Elle ne doit pas être confondue avec une peau grasse dont la production de sébum s’est régularisée en laissant toutefois des pores dilatés. Contrairement à la peau grasse, la peau de l’ensemble du visage n’est pas épaisse. Cependant, le teint est souvent brouillé et le maquillage tient mal.

Elle présente deux zones bien délimitées correspondant à deux types de peau différents. Les deux doivent être soignés en même temps car utiliser deux lignes de soins serait cher, lassant et très décourageant. Il est préférable de traiter l’ensemble en choisissant des produits pour peau mixte ou sèche et hydratants, la déshydratation étant un facteur souvent commun.

Il convient de choisir des produits demi-gras, de consistance légère, des émulsions plutôt que des crèmes qui protègeront  » sans encrasser les pores « .
La priorité est d’équilibrer la peau et d’éviter que des petits boutons viennent remplacer les points noirs sans dessécher les joues qui peuvent être aussi très sensibles.
Il faut opter pour une crème de jour bien isolante pour éviter de faire  » virer  » le maquillage et si nécessaire, utiliser des crèmes spéciales pour le cou et le contour des yeux qui, eux aussi, doivent être soignés.

Une fois par semaine :
– nettoyer minutieusement la peau.
– faire un masque en alternant masque terreux séchant sur la peau et masque hydratant.

Tous les 15 jours avant le masque terreux : faire un gommage léger de la partie médiane pour la débarrasser de ses impuretés.

 

Tous les deux mois : faire un gommage léger de l’ensemble du visage.

Tous les ans : faire une cure d’ampoules.

Au soleil :
– la peau s’embellit.
– l’aider à ne pas se dessécher avec des produits solaires d’indice moyen.
– ne pas trop s’exposer.
– faire des pulvérisations d’eau minérale pour rafraîchir l’épiderme.

Le matin :
démaquiller avec un lait non gras ou, si la peau le supporte, employer un savon-crème et bien rincer le visage.

rafraîchir et enlever les dernières traces de gras avec un tonique sans alcool, ne pas choisir de tonique trop astringuent mais toujours un produit doux.
faire une pulvérisation avec un brumisateur d’eau minérale : le micro-massage ainsi réalisé tonifie sans exciter la sécrétion de sébum et l’équilibre pour la journée.Cependant, si on possède un appareil électrique de pulvérisation chaude, c’est le meilleur procédé.
protéger et isoler la peau avant le maquillage en appliquant un crème équilibrante et isolante qui maintiendra toute la journée un même taux d’hydratation et évitera que le sébum ne fasse  » virer  » le maquillage.
poudrer soigneusement le visage après le maquillage.

Dans la journée : effectuer des raccords avec de la poudre libre si nécessaire.

Le soir :
– démaquiller :


– commencer par les yeux et la bouche avec une lotion spéciale jusqu’à que les cotons soient propres.
– pour le visage et le décolleté, comme le matin, utiliser soit un lait démaquillant, soit un savon-crème et bien rincer.
– passer de façon uniforme un tonique sans alcool sur le visage et le cou.
– on peut passer légèrement un coton humide avec du tonique astringent sans alcool sur la partie grasse mais seulement une à deux fois par semaine.
appliquer une crème de nuit hydratante délicatement du bout des doigts sur tout le visage et le cou.
appliquer une crème aseptisante ou cicatrisante sur la partie médiane une à deux fois par semaine, si nécessaire.

Quel est mon type de peau?

Il est souvent difficile de répondre à cette question posée à tous les comptoirs beauté du monde entier. Lorsque vous considérez la complexité de notre peau et tous les facteurs qui l’affectent, il est surprenant que les dermatologues aient identifié seulement cinq types de peau.

  • Normale. La plupart des jeunes femmes ont la peau normale – ni grasse, ni sèche, avec des pores fins, peu ou pas d’imperfections et aucune allergie grave. C’est le type de peau le plus simple à protéger, mais parce qu’on la croit résistante, elle peut souvent être exposée à des produits chimiques nocifs qui modifient éventuellement son état et pourraient potentiellement causer des allergies.
  • Grasse. Des pores larges, une peau luisante et sujette aux boutons, aux points noirs et à l’acné : c’est le fléau de la puberté. Mais la peau grasse peut aussi être causée par d’autres facteurs comme le stress, certains antibiotiques et la chaleur et l’humidité excessives. Vous pouvez aider à garder la situation sous contrôle en diminuant votre consommation d’aliments frits et gras et en utilisant des nettoyants doux conçus spécialement pour votre type de peau. Un doux astringent appliqué sur la zone en T peut aider. Mais peu importe le produit utilisé, assurez-vous qu’il soit non comédogène afin qu’il n’obstrue pas vos pores.
  • Sèche. La peau rugueuse et plaquée, moins souple et aux ridules visibles est sujette au fendillement et à l’écaillement. Son état empire en hiver; c’est pourquoi il est très important de la maintenir hydratée. Les nettoyants puissants ne dessécheront que davantage votre peau et peuvent causer de l’inflammation. Remplacez-les par des formules hypoallergéniques sans savon ni parfum. Limitez les nettoyages à deux par jour et utilisez seulement de l’eau tiède ou froide. Hydratez votre peau matin et soir dans le cadre de votre routine. Ce serait peut-être aussi une bonne idée d’employer un humidificateur à la maison.
  • Mixte. Le mot le dit : c’est un mélange entre la peau sèche, grasse et normale. Différentes parties du visage ou du corps peuvent avoir des caractéristiques différentes. Par exemple, les personnes qui ont une peau mixte peuvent avoir une zone en T grasse, mais avoir la peau sèche ou normale sur le reste du visage.

visage

  • Sensible. Ce type de peau est facilement irrité et les symptômes incluent des rougeurs, des démangeaisons, des plaques, un dessèchement, un écaillement, des bosses et des éruptions cutanées. Selon la dermatologue Leslie Baumann, jusqu’à 50% de ses patients ont une forme ou une autre de peau sensible. D’après une étude menée en 2013, les femmes du monde industrialisé ont de plus en plus la peau sensible et les facteurs environnementaux pourraient aussi contribuer à la sensibilité de la peau.

Il n’y a vraiment qu’un seul élément qui distingue les types de peau normale, sèche, grasse et mixte les unes des autres : la quantité de sébum produite. Quant à la peau sensible, elle est différente des autres types parce que votre type de peau pourrait faire partie des quatre types mentionnés ci-dessus (normale, sèche, grasse ou mixte) et tout de même être sensible. Vous réaliserez peut-être que votre type de peau change au fil du temps. C’est tout à fait normal.

Certains des autres facteurs qui peuvent affecter votre peau incluent:

  • L’environnement : De nombreux facteurs environnementaux peuvent affecter votre peau. La peau devient plus sèche lorsque l’air est froid et sec, le soleil peut la brûler et la chaleur peut causer des irritations. Votre peau peut aussi être affectée par des irritants chimiques comme la pollution, les allergènes et la fumée secondaire et peut réagir à des irritants biologiques tels que le pollen, la moisissure et la squame animale.
  • Le mode de vie : Les facteurs liés au mode de vie comme le niveau de stress, l’alimentation, l’exercice et l’hydratation ont tous un effet sur votre peau.

 

  • L’âge : Votre peau change en fonction de votre âge et le facteur le plus important de ce changement est le taux d’hormones. Lorsque le taux d’hormones fluctue pendant la puberté, la plupart des adolescents, à tout le moins, souffrent d’acné. À l’autre extrême, la diminution du taux d’hormones qui accompagne le vieillissement entraîne une peau plus sèche, plus mince et moins souple.

 

  • Les hormones/l’hérédité : La quantité de sébum produite par votre peau est déterminée par des facteurs tels que la génétique et le taux d’hormones. Par exemple, certains dermatologues croient que certaines formes d’acné sont héréditaires. De plus, votre sensibilité aux rayons du soleil est grandement déterminée par la couleur de votre peau. Les personnes qui ont la peau pâle et des taches de rousseur y sont plus sensibles alors que celles qui ont la peau plus foncée sont moins sujettes aux coups de soleil.